Coordonnées de la représentation

Représentant : Bruno Sicard

IRD - Numéro 2000, rue 234
Quartier Hippodrome
BP 2528 Bamako
Mali
Tel : (223) 20 21 05 01 / 12
Fax : (223) 20 21 64 44
Courriel : mali@ird.fr

Le site web de l'IRD au Mali est en cours de refonte.

Le nouveau site web avec des contenus actualisés sera mis en ligne dans quelques semaines.

L' IRD au Mali

Au Mali, l’Institut de recherche pour le développement (www.ird.fr) met en œuvre ses fonctions d'opérateur et d'agence de recherche dans des cadres stratégiques motivant des collaborations avec des organisations variées (régionales, internationale, non gouvernementales)  ; toujours en partenariat avec plusieurs structures maliennes (Ministères, Directions Nationales, structures de coordination, universités, grandes écoles, institut de recherche, …).

Des financements diversifiés (crédits bilatéraux : MAEE, MAAF, AFD, FFEM, IRD, AIRD, ANR… ; Union européenne ; UNESCO ; …) permettent de mobiliser les chercheurs d’une quinzaine d’Unités Mixtes de Recherche (principalement IRD, CIRAD, CNRS et Université françaises) sur des recherches et des formations qui débouchent sur des valorisations innovantes pour le développement dans des domaines clé pour appuyer les politiques publiques de lutte contre la pauvreté et de développement durable.

Environnement et Ressources Naturelles

  • Secteur minier. 
  • Modélisation des usages agricoles (grands aménagements étatiques et petite irrigation privée spontanée) de l’eau du fleuve Niger.
  • Amélioration de la résistance des plantes à leurs bio-agresseurs bactériens.
  • Amélioration du contrôle des rongeurs ravageurs des cultures et vecteurs de maladies.
  • Transversalement : modélisation des « Interactions Climat / Développement socioéconomique / Santé » 

Santé

  • Recherches opérationnelles (qualité des soins, gestion des risques, techniques obstétricales) et cliniques (croissance intra-utérine, estimation du terme de grossesse, …) pour améliorer la santé maternelle et néonatale (Hôpitaux, Centre de Santé, …).
  • Evaluation des programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables (état nutritionnel, transfert de cash, …).
  • Développer des approches épidémiologie de la nutrition publique et socio-anthropologie de la santé publique (complémentaires des approches en prévention des malnutritions) dans de nouveaux partenariats (Croix Rouge, …)

Sociétés

  • Urbanisation (comprendre la gouvernance et le rôle des autorités locales dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de la gestion des déchets, des transports et de l’énergie en réponse aux besoins en planification urbaine, politique foncière, …).
  • Mobilités (les nombreux partenariats dans ce domaine ont permis d’élaborer le Programme National d’Etude et de Recherche sur le Migrations au Mali).
  • Développement des axes transversaux sur les relations entre les dynamiques éco-démographiques et les effets du marché du travail et du phénomène migratoire
  • Sciences Humaines et Sociales sur le Mali contemporain (un consortium de 7 programmes étudie les mutations considérables qui depuis deux décennies touchent la société malienne dans le but d’aider la prise de décision et la mise en œuvre des politiques publiques. 

Redynamisation des actions

Accompagnant la dynamisation de la coopération française pour le Mali, les activités de l’IRD (ralenties pendant la crise sahélienne) se redynamisent autour d’une réflexion stratégique et programmatique pour un plan d’actions prioritaires de la recherche et la formation pour le développement. Cette redynamisation bénéficie des cadres de programmation (et de renforcement des capacités) que sont les Programmes Pilotes Régionaux (PPR) ; lesquels établissent notamment des ponts entre les départements scientifiques :

  • Le PPR SREC Sociétés Rurales, Environnement, Climat en Afrique de l'Ouest structure en 5 axes des dynamiques à l’interface entre sciences sociales, climat, environnement, pour faire émerger des solutions innovantes au service de la lutte contre la vulnérabilité des populations rurales d’Afrique de l’Ouest face aux changements du climat : (i) construction des indicateurs des changements ; (ii) dynamiques des territoires et du climat ; (iii) vulnérabilité des écosystèmes et des sociétés ; (iv) construction de la résilience.
  • Le PPR SEAO Santé de l’enfant en Afrique de l’Ouest développe un approche pluridisciplinaire en 5 axes autour de l’enfant et de la femme enceinte en appui aux politiques de réduction de la mortalité infanto-juvénile : (i) Interactions pathogènes-environnement ; (ii) Etiologie des pathologies de l’enfant ; (iii) Recherches cliniques ; (iv) Financement de la santé, de la lutte contre la pauvreté et de l’accès aux soins en Afrique ; (v) Développement et évaluation des stratégies de lutte.
  • Le PPR POLMAF Politiques publiques, sociétés, mondialisation en Afrique subsaharienne structure les apports des sciences humaines et sociales  aux politiques publiques dans huit  domaines : Education,  Culture & tourisme, Mines & pétrole, Environnement,  Travail,  Santé, Lutte contre la pauvreté et les inégalités, Genre.

Plus particulièrement dans le contexte actuel de dialogue autour de la paix, la contribution de l’Institut à la promotion de la culture scientifique auprès du grand public, notamment des jeunes, est cruciale.


Transport de  bananes sur le Sankarani vers Bamako en 2012 (photo Marjorie Le Bars - IRD)